Josemaría Escrivá Obras
 
 
 
 
 
 
  Sillon > Paix > Point 859
859

Ton bonheur est extraordinaire. Parfois, quand tu vois qu'un enfant de Dieu abandonne son Père, au coeur de ta paix et de ta joie, tu ressens une douleur, une amertume qui naissent de l'affection mais qui ne troublent ni n'inquiètent.

     — Soit, mais... ayons recours à tous les moyens humains et surnaturels pour qu'il réagisse celui-là..., et mettons toute notre confiance en Jésus-Christ! C'est ainsi que les eaux regagnent toujours leur lit.

[Imprimer]
 
[Envoyer]
 
[Palm]
 
[Sauvegarder]
 
Traduire le point en:
Précédent Voir le chapitre Suivant